Eté : comment vaincre la lucite estivale ?

Quand l’été approche, chacun pense à passer des moments paisibles au soleil. Des réactions cutanées viennent, généralement, avec la chaleur estivale. La lucite fait partie des risques liés à l’exposition aux rayons ultraviolets (UVA, UVB). Une sorte d’allergie cutanée, la lucite estivale peut provoquer des boutons pouvant engendrer des démangeaisons au niveau des épaules du cou et du décolleté. Elle est une forme de réaction épidermique qui n’est pas alarmante. Cependant, il est nécessaire de savoir comment la vaincre avec des préventions et des traitements adaptés.

Les moyens de prévention contre la lucite estivale

  • Prise fréquente de compléments alimentaires

Avant de s’exposer au soleil, il est conseillé de prendre des compléments alimentaires contenant des vitamines (C, E), du bêta-carotène, des probiotiques et du sélénium. Cette prévention doit commencer un mois avant l’exposition pour que les vitamines puissent participer à la protection des cellules qui luttent contre les radicaux libres envahissants.

  • Recourir aux antipaludéens de synthèse

En cas de lucite estivale importante, il convient de prendre des antipaludéens de synthèse deux semaines avant les premières expositions. Cette prise a pour objectif de stimuler la pigmentation cutanée qui favorise la production de mélanine et de collagène (hydratants naturels).

Opter pour une crème solaire efficace contre les ultraviolets

Quand l’indice FPS (Facteur de protection solaire) est élevé, la crème solaire protège contre la lucite estivale. Effectivement, l’application régulière de crème solaire, toutes les deux heures, peut éviter la lucite bénigne. Pour bien préparer sa peau au soleil, il est conseillé d’appliquer la crème solaire la plus appropriée. Autrement dit, c’est mieux de choisir une crème solaire qui a un indice de protection élevé (50 ou 50+). Il faut aussi opter pour des formules qui renferment des filtres. À part cette crème, il y a aussi d’autres alternatives telles que le lait solaire SPF 50+ (Sunburn Protection Factor 50+), la crème solaire SPF 50+ et le spray SPF 50+.

D’autres astuces pour lutter contre la lucite estivale

La meilleure solution pour soulager les démangeaisons c’est de consulter un dermatologue qui va sûrement prescrire un traitement adéquat. La plupart du temps, les médecins proposent une application locale (à base de cortisone) et un antihistaminique. Pour apaiser le prurit, il existe aussi d’autres moyens tels que les pulvérisations d’eau thermale et l’hydratation. En dépit de son coût un peu élevé, le traitement par puvathérapie est également un choix pratique pour vaincre la lucite estivale. Pour conclure, il est toujours essentiel de se protéger avant d’exposer au soleil surtout durant l’été.

Comment choisir un écran solaire adapté à sa peau ?
Se faire enlever un grain de beauté : à quoi s’attendre ?